Comme vous le savez, Alexis souhaite faire une ré-orientation scolaire vu que sa vision le met en échec dans le domaine agricole.

En effet, difficile de préparer un bac pro CGEA (conduite et gestion d'une exploitation agricole) quand la vision des ovins et des bovins est difficile 

    * Alexis ne voit pas les vaches (hormis les noirs et blanches) quand elles sont à l'ombre ou dans l'étable du fait du manque de contraste occasionné par son achromatopsie

    * Alexis est incapable de voir les moutons du troupeau et ne sait pas s'ils sont marqués ou pas

 

Du coup, avec sa reconnaissance de travailleur handicapé en poche nous avons fait des dossiers pour un changement de formation (du coup il devra faire de nouveau une 1ère mais ce n'est pas grave).

Au mois de mai nous nous sommes donc empressés de rechercher les formations susceptibles de lui convenir et (le plus important pour lui) de lui plaire. Ensuite nous avons chercher les établissements dans lesquels il pourrait suivre cette formation. Puis est venu le temps de faire les dossiers et de tout renvoyer avant la date limite fixée au 02 juin...ouf!!!

 

Mi-juin, je contacte les établissements pour savoir où en est le dossier d'Alexis. On me répond alors, plus ou moins gentillement, qu'il faut attendre le début du mois de juillet car pour l'instant entre les différents examens et la préparation de la rentrée le personnel n'a pas le temps de me répondre. Alors nous attendons!

 

Début juillet arrive, nous scrutons tous les jours la boite aux lettres en vain. Pas de courrier. Du coup vendredi (après notre retour de 4 jours pour souffler à l'océan) je décide d'appeler son lycée...pas de réponse.

J'appelle donc les établissements dans lesquels nous avons déposé les dossiers. Et là, c'est la douche froide. On me répond que non seulement Alexis n'est pas sur les listes mais qu'en plus ils n'ont pas de dossier à son nom.

Je me rends donc dans son lycée (qui ne répond toujours pas au téléphone) et me rends compte qu'ils sont fermés tout l'après-midi pour "réunion de fin d'année". ARGHHHH!!!!!!!

malheureux

 

Je sors donc mon joker : une amie (ancienne institutrice de maternelle des enfants) qui est maintenant référent scolaire et qui connaît très bien le dossier d'Alexis (c'est elle qui me guide dans les méandres administratifs). Elle me dit de contacter le SAIO (service académique d'information et d'orientation) de Toulouse et de me rendre au CIO (centre d'information et d'orientation) de Saint-Gaudens.

    *la secrétaire du SAIO me dit du ton désolé qu'elle n'a aucun dossier au nom d'Alexis. A ce moment là les bras m'en tombent. Mais où sont ces dossiers??????

Du coup je rappelle les établissements qui me disent que les listes sont faites pour la rentrée et que quoique je fasse Alexis ne pourra pas intégrer la formation chez eux. Ce ne sont plus les bras qui m'en tombent mais des larmes chaudes qui coulent le long de mes joues. En plus mon bonhomme est complètement dépité. J'ai l'impression que le sol s'écroule sous mes pieds.

    * je vais donc au CIO. La personne qui me reçoit me reçoit m'écoute d'un air hébété et me dirige alors vers le CMS (centre médico-social) qui se trouve à l'étage en dessous pour rencontrer un médecin scolaire (je n'ai toujours pas compris pourquoi et le médecin scolaire non plus!).

Mais ouf! Le médecin prend le temps de m'écouter, ressort le dossier scolaire d'Alexis (avec tout son parcours, ses différents PAI...) et décide d'appeler sa supérieure à Toulouse car avec son handicap Alexis bénéficie d'une priorité pour la ré-orientation.

Pendant ce temps la référente scolaire a contacté le directeur du SAIO qui a retrouvé les dossiers d'Alexis (mais je ne sais pas où ils étaient!). De fil en aiguille et malgré que l'on soit un vendredi et qu'il soit 17h passé tout le monde bouge pour Alexis...

Maintenant il nous faut attendre lundi pour savoir comment tout cela va se terminer. 

Alors si vous avez 2 minutes, que vous soyez croyants ou pas, pratiquants ou pas, s'il vous plaît, priez pour que cette histoire ait une fin heureuse pour notre bonhomme.

prière