permis

 

Jeudi dernier Alexis avait rendez-vous avec un ophtalmologue agréé par la sécurité routière à Toulouse.

Après avoir passé plusieurs tests (vision, couleurs, contrastes) et avoir eu une nouvelle fois la confirmation que :

    *son acuité visuelle est au delà de la normale,

    *sa vision des couleurs est absente,

    *sa vision des contrastes est très limitée,

le verdict est tombé.

Alexis n'est pas autorisé à passer son permis de conduire.

Il nous est également notifié que la conduite de sa mobylette n'est pas autorisée.

 

La sentence a été très difficile pour notre bonhomme.

En effet, cela fait 2 ans qu'il se déplace en mobylette et 1 an qu'il est en conduite accompagnée.

 

Nous ne nous étions jamais posés la question de la conduite jusque là.

Nous avons pris conscience de ses problèmes avec le test des contrastes puis en discutant beaucoup avec notre grand.

C'est ainsi que nous avons constaté qu'en effet malgré sa très bonne vision, il y a énormément de choses qu'il ne voit pas. Nous sommes tombés de haut.

C'est dur pour un jeune de presque 18 ans de savoir qu'il ne pourra pas être autonome comme ses camarades, ses soeurs, sa famille...

Le voilà donc tributaire des transports en commun avec tous les aléas qui vont avec (grève, absence de conducteur donc transport annulé...)

Heureusement que nous sommes assez disponibles pour l'aider dans ses trajets.

 

Nous faisons donc actuellement un nouveau dossier à la Maison Départementale des Personnes Handicapés (MDPH) pour qu'il ait une carte d'invalidité.

Cela fait drôle de faire cette demande car pour nous qui vivons avec lui nous nous sommes habitués à son handicap mais ce n'est pas facile pour lui car il s'agit d'un handicap invisible donc pas facile à expliquer aux gens.

 

Notre garçon est quand même fort car malgré tout cela il rebondit à chaque fois. 

Nous sommes maintenant à la recherche d'une nouvelle entreprise pour l'accueillir dans la région Toulousaine afin qu'il puisse se déplacer facilement avec les transports en commun qui sont chez nous quasiment inexistants...

Nous allons du coup vendre sa mobylette et envisageons de la remplacer par un vélo électrique...